QUI SOMMES-NOUS ?

Nous sommes un groupe d’habitants qui depuis 2010 construit un projet d’habitat coopératif à Grenoble. Notre association a vu le jour en 2014. En 2016 est créée la coopérative d’habitants qui sera propriétaire du bâtiment et dont les membres loueront les appartements. L’association Habicoop, qui promeut les coopératives d’habitants, accompagne notre démarche.

définition :

Mais qu’est ce que la Coopérative d’habitants ?

La coopérative est propriétaire d’un bâtiment et loue les appartements à ses membres coopérateurs. Le fonctionnement est démocratique : chaque habitant a un droit de vote quel que soit son investissement financier, ses revenus, son logement ou sa redevance auprès de la coopérative.

Individuellement, chaque membre est propriétaire de parts sociales et non du logement qu’il occupe.

Si un membre décide de partir vivre ailleurs, il ne vend pas l’appartement qu’il occupait, mais récupère les parts qu’il a investies dans la coopérative. Ce principe vise à lutter contre la spéculation immobilière

L’association

À l’origine du projet, nous avons commencé par construire nos valeurs communes :

  • réunir des personnes d’une grande diversité sociale et générationnelle,
  • faire preuve de solidarités : matérielle, financière...
  • contribuer à la vie de notre quartier : participation aux jardins collectifs de la Ville, table d’hôtes, prêt de la salle commune et de l’atelier de bricolage, etc,
  • la valeur écologique et durable est également importante

L’association Graine de bitume a été créée pour organiser les aspects collectifs de la vie quotidienne et des espaces partagés de la coopérative d’habitants.

Les Habitants

Aujourd’hui, nous sommes 10 foyers engagés dans le projet, regroupant 14 adultes de 30 à 68 ans et 4 enfants de 1 à 5 ans.

Nous venons d’horizons et de cultures variés, ce qui nous donne une belle énergie. Notre « philosophie de vie » : une envie d’ouverture et de curiosité, la prise en compte de nos différences, la qualité des relations entre nous et nos futurs voisins…

Nous n’avons pas les mêmes rythmes de vie, ni les mêmes centres d’intérêts, mais cela nous offre des sujets de discussion pour maintenir une vie de groupe une fois dans les lieux.

Les valeurs de partage, du collaboratif, de la mutualisation, des principes de sobriété, sont aussi les « graines » d’une autre forme de transition…